Hôteliers
Menu
Le Spa Chanel au Ritz Paris

Bien-être

28 juin 2016

Le Ritz Paris, devient un temple du corps signé Chanel

Alors que le grand hôtel de la place Vendôme vient de rouvrir après quatre ans de travaux, il a confié son spa à Chanel, la griffe de la rue Cambon. Un hommage naturel à Gabrielle Chanel qui y habita longtemps dans les années 1930.

Après quatre années de travaux, le Ritz a enfin rouvert. Des chambres au salons, en passant par les restaurants et bars, le grand hôtel parisien fait à nouveau les beaux jours de la place Vendôme. On a testé le spa confié à Chanel, le tout premier de la rue Cambon.

« Comment allez-vous aujourd’hui ? » Le Grand Soin Chanel démarre bien. Personne n’a envie de passer 120 minutes entre les mains d’une esthéticienne qui vous demande, elle dont c’est le métier, si vous trouvez votre peau grasse ou sensible. Autour d’un « cocktail de bienfaisance » (jus de pomme, huile essentielle de noix, cannelle), la jeune femme vous interroge plutôt sur la façon dont vous prenez soin de vous : êtes-vous stressé, fatigué ? Faites-vous du sport régulièrement ? Mangez-vous équilibré ?

Dans cette alcôve aux couleurs de la marque (murs beiges, laque noire, paravent de Coromandel), une fois glissé entre les draps de soie de la table de massage, on vous invite ensuite en chuchotant à « penser à un paysage relaxant, qui vous procure du plaisir » avant de prendre en charge, avec des manœuvres puissantes, votre visage mais aussi la plante de vos pieds, votre nuque, votre diaphragme. Après deux heures qui ne paraissent pas si longues, on se réveille, toujours à Paris mais les traits détendus et l’esprit encore plus.

Le Spa Chanel au Ritz Paris

Ironiquement, pour sa proche réouverture, le Ritz Health Club se déleste de son « Health » mais plonge dans le grand bain du wellness. On se souvenait de ces soirées ultraprivées au bord de la piscine Art déco, des fresques gréco-romaines, du champagne rosé coulant à flots… Les happy few viendront désormais y siroter un cocktail détox & régénération avant leur séance de sport sur des machines dernier cri ou en préambule à leur traitement holistique. L’air du temps, sans doute. Ironiquement aussi, avec son premier vrai spa (elle a ouvert quelques cabines de soins dans de grands magasins), la marque Chanel, fameuse pour ses produits de maquillage et ses parfums, a tout misé sur une approche thérapeutique de la beauté.

Les soins de beauté doivent commencer par le cœur et par l’âme.  Gabrielle Chanel

Outre le nettoyage, le gommage et le masque au collagène, les protocoles puisent la plupart des gestes dans la fasciathérapie. Cette thérapie manuelle assez jeune (une trentaine d’années) et confidentielle est pratiquée essentiellement par des kinésithérapeutes et des ostéopathes. Les fascias sont le tissu conjonctif qui recouvre l’ensemble des muscles et des organes, responsables de la crispation de certaines zones. Appréciée pour ses résultats rapides, la fasciathérapie a la réputation de rééquilibrer l’organisme et de stimuler son potentiel énergétique.

La griffe invoque encore et toujours l’avant-gardisme de Gabrielle Chanel, sa vision globale de la féminité. Elle la cite dans sa communication et a visiblement prêché la bonne parole auprès du personnel de l’hôtel («On parle de soins physiques : mais où sont les soins moraux ? Les soins de beauté doivent commencer par le cœur et par l’âme, sinon les cosmétiques ne serviront à rien », disait Mademoiselle). D’ailleurs, les cabines portent les numéros fétiches (5, 19, 22…) de celle qui habita longtemps le palace parisien.

L’établissement a cependant bien compris qu’une belle histoire et le chic à la française ne suffisaient pas toujours à convaincre une clientèle internationale de plus en plus habituée aux massages de luxe. Et pour pratiquer ces tarifs cinq étoiles – 530 euros le soin signature – a parié judicieusement sur la modernité des protocoles et des équipements.

Centre de Soin Chanel, ouvert aux résidents, aux membres et au grand public dès le 1er juillet.
Accès direct par le 17, place Vendôme, Paris Ier.

Le Ritz Paris

Copyright – Article tiré de Madame Figaro 

Rechercher un hôtel SPA

  • Collection

  • Destination

  • Pays

  • Inspiration

  • Type de spa